Le collectif héberge un pôle de recherche qui suit les projets et apportent des perspectives et contextes de réflexion pour nourrir les créations et missions auprès des publics. Il est constitué de Renaud Ego, poète essayiste, spécialiste de l’art pariétal, Odile Reboul, architecte environnemental, Nicolas Granier, chercheur docteur en écologie. Le collectif s’adosse, via leur réseau universitaire et avec les réseau des écoles supérieures d'art et d'architecture aux groupes de recherche où il partage leurs avancements de projets lors de séminaires et de parutions.